Une vidéo sans animations

Une vidéo sans animations

Le son et l’image, quel mariage !

Le son et l’image, quel mariage !

Une vidéo de dernière minute

Vous avez pensé trop tard à votre vidéo ? Mais il vous faut absolument cette capsule indispensable dont vous parlez depuis des mois pour diffuser votre message ? No stress. Avec Capsule 12, tout reste possible. Pour terminer l’année en beauté, dites tout ce que vous voulez en images.

Pour la fin de l’année ou pour les messages de l’an neuf, vous aviez pensé réaliser une vidéo. Sauf que, voilà, la fin de l’année c’est dans quelques semaines et rien n’est encore lancé. Parce que nous savons que la vie professionnelle est remplie de choses à faire. Parce que nous aimons offrir des solutions. Nous disons : relevons le défi, tout reste possible. Nous sommes réactifs et pouvons répondre à la demande. Seule règle à respecter : une réactivité partagée. Sur cette base, tout reste envisageable pour traduire votre message en images.

Une vidéo de dernière minute pour l’EPHEC

Le projet réalisé pour l’EPHEC est un exemple de vidéo réalisée dans des temps très courts. Une capsule vidéo en 2D pour présenter une nouvelle spécialisation en Data Analysis.

Le besoin de l’EPHEC : faire connaître aux candidats un nouveau bachelier de spécialisation en Business Data Analysis. Donner un maximum d’informations tout en conservant l’attention du public concerné.

Capsule 12. Une vidéo de dernière minute réalisée pour l'EPHECLa solution : donner un caractère ludique à un contenu essentiellement informatif. Créer la sympathie pour donner envie aux candidats d’en savoir plus et de suivre la formation.

Le truc en plus : le design est simplifié pour respecter les délais très courts. Cette simplification au niveau du dessin est compensée par un jeu sur les formes. L’alternance de vides et de pleins donne en effet un relief au visuel. L’identité visuelle de l’EPHEC est par ailleurs mise en avant par un jeu sur les couleurs orange (couleur de l’école) et fuchsia (couleur du bachelier).

En d’autres circonstances, la technique du Whiteboard aurait également pu être une excellente solution pour répondre au besoin de diffuser un maximum d’informations. Cette technique est particulièrement efficace pour synthétiser le contenu. Elle peut également être fort utile pour les sujets complexes et/ou très techniques. En d’autres termes, pas trop sexy. Mais ceci est un autre sujet… Nous y reviendrons bientôt.

Pour revenir à la vidéo de l’EPHEC, le client nous a fourni un script fin prêt. Ceci nous a également aidé à accélérer le processus. Envie de voir le résultat ? C’est par ici.

Le story board marque des points

Le story board marque des points

Il est parfois difficile de visualiser un projet vidéo à partir d’un script. Surtout si les acteurs sont des personnages animés, spécialement créés pour la circonstance. Le story board se révèle alors un allié précieux. En quelques lignes, tous les avantages et bien plus du story board.  

On vous l’avait promis dans notre news sur le motion design, alors le voici : le story board. (Ah oui, on est comme ça chez Capsule 12, on tient nos promesses). Pour faire simple, disons que le story board est la version illustrée du script. Étape importante avant le lancement de la production, il permet de visualiser la future vidéo en quelques planches illustrées. Bien sûr, on peut construire un projet vidéo sans passer par la case « story board ». Mais ce serait un peu comme vouloir construire sa maison sans réaliser des plans d’architecte.

Le story board présente en effet quelques avantages non négligeables. Il permet entre autres :

  • de lister convenablement les différents éléments graphiques à prévoir,
  • de préparer les différents plans et cadrages à envisager,
  • de vérifier la cohérence de l’enchaînement des plans,
  • de visualiser une première ébauche de la future vidéo (pas de surprise à l’arrivée).

Un story board pour penser à tous les éléments de la vidéo

Un exemple d’utilisation du story board ? Une capsule en motion design que Capsule 12 a réalisé pour la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le story board a permis d’emblée de vérifier que tous les aspects de la thématique étaient bien abordés et que l’enchaînement des séquences était cohérent et compréhensible pour le public cible.

Le besoin de la Fédération Wallonie-Bruxelles : expliquer le passage au CE1D au terme du premier degré de l’enseignement secondaire. Avec la volonté de dédramatiser le processus permettant d’obtenir le certificat.

La solution : un concept graphique basé sur le trait crayonné qui évoque la BD car une partie du public cible est jeune.

Le truc en plus : les différents personnages ont leur trait de caractère et des caractéristiques propres afin d’être représentatifs des enfants et de leur quotidien.

L’animation en 2D relève le challenge d’expliquer de manière concise mais complète une législation assez complexe. Le story board a révélé ici toute son utilité.
D’abord parce qu’il a permis de vérifier la fidélité au script établi en étroite collaboration avec des représentants de la Fédération. S’agissant de matière légale à simplifier dans une histoire de deux minutes, cette fidélité était un impératif. Ensuite, parce qu’il a permis de visualiser les futurs personnages de la vidéo. Et donc de vérifier que la diversité du milieu scolaire était bien représentée. Deux éléments importants pour le client, qui a donc pu suivre la construction du projet pas à pas, en toute tranquillité d’esprit.

Cerise sur le gâteau, ou bon point supplémentaire si vous préférez, la trame sonore a été spécialement composée pour le film. Envie de voir le résultat ? C’est par ici et aussi ici.

Like & share
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

À propos d’histoire et de vidéo

Une vidéo réussie, c’est un ensemble d’ingrédients bien dosés. Votre script, c’est-à-dire le contenu, est le premier d’entre eux. Chez Capsule 12, nous aimons les belles histoires. Quelques conseils de base pour raconter la vôtre.

Vous avez opté pour une vidéo afin de faire la promotion de vos produits ou services ? Bon choix. L’image est en effet un excellent moyen pour faire passer un message et vous adresser à votre public.
Pour autant, la réalisation et la diffusion d’une vidéo ne s’improvisent pas. Que vous choisissiez de la réaliser vous-même ou de faire appel à une agence, quelques règles de base doivent impérativement être respectées.

Une bonne vidéo, c'est d'abord une bonne histoire

Une vidéo qui raconte une histoire

A tout seigneur, tout honneur. Au pays de la vidéo, le contenu est roi. Si vous avez décidé de faire une vidéo, c’est bien pour dire quelque chose. Dès lors, avant toute chose, pensez au message que vous allez communiquer, à l’histoire que vous allez raconter. Pour connaître les prémisses de l’histoire et dérouler votre scénario, posez-vous deux questions :

  1. qu’est-ce que je veux dire (quel est mon message) et
  2. à qui je m’adresse (qui est mon public cible) ?

Vous avez la réponse ? Parfait. Vous pouvez passer à la suite. En l’occurrence, demandez-vous comment, par le biais de votre histoire, vous allez pouvoir répondre à un besoin ou à une préoccupation de votre public cible. Construisez votre histoire sur cette base. Elle captera d’autant plus l’attention que votre public se sentira concerné par le sujet.

Et pour transmettre encore plus facilement votre message, n’oubliez pas la touche d’émotion. Pas de panique ! On ne parle pas ici de refaire le coup du « Titanic » ou de « Shining » pour faire pleurer ou hurler dans les chaumières.  Un trait d’humour, si celui-ci est approprié, ou une manière un peu décalée de raconter l’histoire peuvent suffire à provoquer une réaction émotionnelle. Et cette dernière n’est pas à négliger. Saviez-vous que les souvenirs que nous gardons le plus longtemps en mémoire sont ceux liés à une émotion ?

Une équipe pour vous épauler

Vous avez une idée de scénario et souhaitez la mettre en image ? Demandez votre devis gratuit. Et si le script n’est pas tout à fait prêt, vous pouvez compter sur notre équipe pour vous donner un coup de main. Chez Capsule 12, c’est comme chez les scouts : « Toujours prêts ».

Une vidéo efficace commence par un bon scénario

Like & share
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Le Motion Design, solution pour la communication interne

Le Motion Design, solution pour la communication interne

Les objets ou personnages animés, c’est drôlement efficace pour faire passer des messages. Par exemple, lorsqu’il s’agit de communication interne. Fini les longues présentations ennuyeuses ou les dépliants que personne ne lit. Place au motion design et à sa redoutable efficacité.

Le motion design, ou animation graphique, désigne la technique utilisée pour animer des objets graphiques variés. Les exemples d’utilisation sont nombreux : spot publicitaire, film d’animation, court ou long métrage, animation de photos ou de logos… pour ne citer que quelques exemples. Tout – ou presque – peut être animé.

Le motion design tranche avec l’approche vidéo plus classique. Entre autres, parce que les animations captent l’attention. Et parce qu’il suffit de quelques images pour délivrer une foule d’informations par le biais d’objets ou de personnages animés. Autre avantage, le large éventail des possibilités numériques permet de faire passer tous les types de message, y compris ceux qui paraissent a priori complexes ou austères. Le motion design est donc particulièrement efficace pour les vidéos d’entreprise.

Le motion design pour la communication interne chez Ores

vidéo en motion design de capsule 12 pour OresOres, par exemple, a fait appel à l’équipe de Capsule 12 pour réaliser une capsule vidéo destinée à ses ouvriers et à ses sous-traitants. Le gestionnaire des réseaux de distribution de gaz et d’électricité aurait pu opter pour des prises de vue classiques et un message ciblé pour chaque séquence. L’équipe en charge de la communication interne a préféré le motion design et un côté décalé pour parler sérieusement sans se prendre trop au sérieux.

Le besoin d’Ores : mettre en avant et faire comprendre les règles de sécurité sur les chantiers où intervient le gestionnaire des réseaux de distribution de gaz et d’électricité.

le motion design utilisée dans cette vidéo pour la communication interne d'Ores est ludique et pratique pour faire passer des messages sérieux sans se prendre au sérieuxLa solution : un personnage animé placé dans des situations bien connues des ouvriers et sous-traitants. Des messages importants sont rappelés au fil des péripéties du personnage. Avec une touche d’humour et sans le côté austère de l’instituteur qui tance le mauvais élève de la classe.

Le truc en plus : la vidéo n’est pas réalisée avec un motion design classique : pour obtenir des mouvements plus fluides, le personnage est redessiné plusieurs fois dans les différentes positions intermédiaires. Le spectateur a le sentiment de regarder un vrai dessin animé.

Le style graphique a été élaboré en parfaite concertation avec Ores. Une fois celui-ci validé, l’équipe s’est attaquée au story board (promis juré, on reviendra sur le sujet) et aux animations. Dernière étape avant livraison, l’enregistrement de la voix off, réalisé dans un studio professionnel.

Envie de voir le résultat ? C’est par ici.

motion design pour la communication interne

Like & share
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Quel est le prix d’une vidéo d’animation ?

Quel est le prix d’une vidéo d’animation ?

Test du HP ZBook 17 G4

Test du HP ZBook 17 G4 :

 

Les 12 principes d’animation

Les 12 principes d’animation

CAPSULE 12, vers l’infini et au-delà !

CAPSULE 12, vers l’infini et au-delà !